La dégustation du vin

Si vous souhaitez véritablement vous initier au monde merveilleux du vin, nous vous conseillons de suivre un cours pour assimiler les bases de l’oenologie.

Dans les caves, vous trouverez un personnel qualifié qui vous guidera dans le choix du meilleur vin pour l’usage auquel vous le destinez ; de même, au restaurant, n’hésitez pas à demander conseil au sommelier.

Le processus de dégustation peut être résumé en trois étapes essentielles. La première concerne l’aspect visuel et vous donnera des indications sur l’état d’affinage et de santé du vin.

La deuxième se concentre sur l’aspect olfactif, sur les arômes qui parviennent jusqu’à votre nez et qui sont liés au cépage (ce sont les arômes dits « primaires » ou « variétaux »), à la vinification (arômes secondaires) et à l’affinage (arômes tertiaires). Ces arômes sont, en quelque sorte, l’expression poétique de la composition chimique du vin (chacun est associé à un composant chimique).

La troisième étape, la plus complète, porte sur la perception gustative à travers les muqueuses du palais, de la langue et de l’arrière-nez, grâce auxquelles on identifie la dureté ou la souplesse d’un vin.

Premium Drupal Themes by Adaptivethemes