Vins du Beaujolais (France)

Regroupant une centaine de communes et villages, la région viticole du Beaujolais couvre 22 000 hectares. Limitée au nord par le Mâconnais, et à l’est par la Saône, elle s’allonge sur une soixantaine de kilomètres jusqu’aux monts du Lyonnais, en s’étendant en largeur sur 12 à 15 km. Parfois surnommé « Côte beaujolaise » par similitude avec les côtes qui le précèdent, le Beaujolais cultive ses vignes entre 300 et 600 m d’altitude, sur des terrains de deux types : pour le haut Beaujolais (du Mâconnais à Villefranche-sur-Saône), on trouve un sol issu des massifs anciens, avec du granit et des schistes ; pour le bas Beaujolais, des terrains sédimentaires, calcaires et argilo-calcaires.
Le cépage gamay donne le meilleur de lui-même dans le nord ; c’est la zone des dix crus : Chénas, Juliénas, Saint-Amour, Fleurie, Moulin-à-Vent, Chiroubles, Morgon, Brouilly, Côte-de-Brouilly, Régnié. Au sud, ce sont des beaujolais plus simples et sans prétention.
Orientés à l’est, regardant la vallée de la Saône, les vignobles sont abrités par les collines des vents froids et humides et bénéficient d’un très bel ensoleillement.
Premium Drupal Themes by Adaptivethemes