Vins de Bourgogne (France)

Commencée à Chablis, se poursuivant par la Côte-d’Or qui comprend la Côte de Nuits et la Côte de Beaune, s’allongeant sur la Côte chalonnaise et le Mâconnais, la Bourgogne viticole s’achève sur le Beaujolais, à la limite de Lyon – au total plus de 30 000 hectares plantés en pinot noir, grand seigneur dominant des vins rouges (exception faite des gamays noirs au jus blanc, qui règnent dans le Beaujolais), et en chardonnay pour les blancs.
L’histoire du vignoble de cette région a commencé à l’ère gallo-romaine, période déjà prospère. La vigne prit son essor avec l’implantation des abbayes, comme celle de Cîteaux, poursuivit son développement grâce à la protection des ducs de Bourgogne, puis des rois et de la Cour.
Les ravages d’une chenille, la pyrale, du phylloxéra et de l’oïdium faillirent mettre un terme définitif à l’exploitation des vignobles bourguignons. Il a fallu toute la volonté des vignerons et le sérieux des organismes officiels pour rétablir la prospérité et redonner aux vins de Bourgogne la gloire qu’ils possèdent aujourd’hui.
Premium Drupal Themes by Adaptivethemes