Vins du Sud-Ouest (France)

Entre le Bordelais, l’Auvergne et le Languedoc-Roussillon s’étend une vaste région vinicole qui regroupe sous la dénomination générale de vins du Sud-Ouest de multiples appellations. Souvent moins connus du grand public, ces vins dissimulent sous leur diversité d’étonnantes personnalités, dues en partie à l’utlisation de cépages locaux tels que la négrette ou le tannat.
Certains ont connu autrefois de belles heures de gloire. Ainsi les vins de l’arrièrepays aquitain ont-ils longtemps trouvé le chemin de l’Océan et la route vers la lointaine Angleterre, tant les besoins étaient grands. Mais ces vins du « haut pays » plaisaient trop et risquaient de faire ombrage à leurs riches voisins. Ils durent se replier sur un secteur plus limité. Rois, nobles et écrivains leur donnèrent leurs lettres de noblesse.
Quelques siècles plus tard, les réputations ne sont plus dues aux grands hommes mais aux résultats du long travail des viticulteurs vers une amélioration constante de la qualité. Cette recherche, complétée de l’implantation de coopératives, a permis de sauver de nombreuses petites appellations.
Très dispersés, les vins du Sud-Ouest peuvent se classer dans quatre zones selon leurs affinités géographiques : le Bergeraçois (Bergerac, Pécharmant, Montbazillac, Montravel), l’Agenais (Duras, Marmandais, Buzet, Brulhois), la vaste zone située entre le Lot et la Garonne se subdivisant elle-même en trois régions : Quercy (Cahors), Rouergue (Marcillac, Estaing, Entraygues) et Tarn (Gaillac, Frontonnais), et enfin le Béarn (Tursan, Madiran, Jurançon, Irouléguy).
Premium Drupal Themes by Adaptivethemes