Vins d'Émilie-Romagne (Italie)

C’est en Émilie-Romagne que commence notre voyage vers l’Italie centrale, qui sera suivi par un périple dans le sud de l’Italie. Dans cette région, on remarque de nombreuses influences qui caractérisent les différents types de vins produits.
En effet, il y a à la fois les côtes baignées par la mer Adriatique qui nous mènent vers les régions de l’arrière-pays les plus plates et aux climats les plus rigoureux, et un climat plus doux en remontant vers l’Apennin.
Cette région est divisée en plusieurs parties pour ce qui concerne la production vinicole. D’une part, il y a l’Émilie avec des vins qui ressemblent à ceux de la Lombardie (par exemple le gutturnio, le barbera, le bonarda) et d’autre part la Romagne, qui est déjà influencée par la Toscane toute proche (comme le prouve l’utilisation du sangiovese, du canaiolo et du montepulciano).
Ces deux régions sont caractérisées par des cépages autochtones, mais on ne saurait passer sous silence, en particulier dans les régions de collines, certains cépages plus internationaux qui se sont remarquablement bien adaptés. On notera un fait important : l’apparition, en 1987, de la première appellation contrôlée garantie italienne, la DOCG (Denominazione di Origine Controllata e Garantita), attribuée à l’albana di romagna.
Actuellement, l’Émilie-Romagne dispose de 19 vins DOC plus 1 DOCG, ainsi que d’une dizaine d’IGT (Indicazione Geografica Tipica, « indication géographique typique »), qui donnent plus d’1 million d’hectolitres de vin pour une production régionale totale de 7 millions, répartie sur environ 60 000 hectares de vignobles.
Premium Drupal Themes by Adaptivethemes