Vins du Frioul-Vénétie Julienne (Italie)

C’est une des plus petites régions vinicoles italiennes, mais ses vins blancs sont absolument remarquables. On ne peut nier, en effet, que des cépages indigènes tels que le malvasia, le tocai, le verduzzo, le ribolla gialla et le picolit ou d’autres, plus internationaux, aient trouvé dans cette région, protégée au nord par les Alpes et bénéficiant de l’influence de l’Adriatique au sud, un climat propice et un sol favorable formé de collines marneuses et argilo-sablonneuses.
Les vignerons du Frioul ont su conserver et mettre en valeur aussi un riche patrimoine de cépages rouges qui donnent des vins d’une grande étoffe, à la fois extrêmement typiques et adaptés au goût international. Soulignons l’importance de deux cépages très liés au terroir : le piculit neri et l’ucelut, à la base de deux grands vins passerillés.
On remarquera, en examinant les étiquettes, à quel point la tradition est respectée dans cette région : les mentions qui y figurent sont souvent en dialecte et évoquent les anciennes auberges de campagne…
La viticulture s’est développée surtout dans la partie la plus au sud de la région, sur des collines et dans des lieux particuliers. Ainsi, le sol de la vigne du Carso est souvent strié de longues fentes et constitué en majorité de terre rouge d’apport ; le paysage des vignes de l’Isonzo et des Grave est caractérisé par des cours d’eau importants et formé de terres arides et caillouteuses…
À l’heure actuelle, le vignoble couvre 20 000 hectares et produit au total 1 111 000 hectolitres, dont 750 000 issus des 9 DOC et de l’unique DOCG.
Premium Drupal Themes by Adaptivethemes