Vins de Lombardie (Italie)

Depuis toujours, la Lombardie est l’un des moteurs de l’économie italienne, on le sait. Le secteur agricole, et plus précisément, dans le cas qui nous occupe, vinicole, contribue pour une grande part à la production nationale, même si, ces cinq dernières années, la quantité de vin produite dans cette région a fortement diminué.
En effet, on est passé de 1,6 million d’hectolitres en 1997 à 1,1 million en 1995, ce qui témoigne d’une forte prise de conscience des producteurs qui ont préféré jouer la carte de la qualité. Ce phénomène est confirmé par la constance des chiffres concernant les vins à appellation, qui représentent aujourd’hui 60,58 % de la production régionale avec 779 075 hectolitres produits par 15 DOC et 3 DOCG de grande qualité.
À l’heure actuelle, les vignobles occupent une surface de 28 000 hectares. Au XIXe siècle, la culture de la vigne était prédominante et s’étendait en des lieux que l’on a du mal aujourd’hui à imaginer couverts de vignes, par exemple dans des quartiers entiers de grandes villes comme Milan et Monza.
Les vignobles contemporains se trouvent dans des zones très diverses et comprennent la Valtellina avec sa viticulture « héroïque », l’Oltrepo Pavese qui a enfin perdu sa réputation de producteur de vin médiocre, la Franciacorta avec ses grands mousseux ainsi que le terroir du lac de Garde qui nous offre des vins très intéressants.
Premium Drupal Themes by Adaptivethemes