Vins d'Ombrie (Italie)

Depuis longtemps déjà, cette région a été baptisée le « coeur vert de l’Italie ». En effet, on peut y admirer des collines, des forêts et des montagnes verdoyantes grâce à l’abondance des cours d’eau.
Ce n’est pas un hasard si la vigne et l’olivier s’y sont implantés avec succès, comme en Toscane, la région limitrophe, depuis l’époque de la civilisation étrusque. Il faut savoir que l’influence de la Toscane dans le domaine viticole s’est fait rapidement sentir sur ces terres. Cela est particulièrement vrai pour les cépages, notamment pour le sangiovese, qui a trouvé en Ombrie un terrain extrêmement propice. Certes ce cépage possède de grandes capacités d’adaptation – on le retrouve aussi bien au nord qu’au sud de l’Italie et même aux État-Unis. Mais l’Ombrie est également influencée par le Latium et par la région des Marches, toute proche et prospère. N’oublions pas que, souvent, les producteurs de Toscane et du Latium utilisaient les raisins d’Ombrie pour la production de vin blanc.
Le vignoble couvre environ 17 000 hectares et sa production représente 25 % de la totalité des vins italiens à appellation.
Les cépages les plus cultivés pour le vin rouge sont le sangiovese, le sagrantino (probablement d’origine portugaise) et le ciliegiolo. Pour les raisins blancs prévalent le grechetto, le verdello, le procanico, le trebbiano et le malvasia. Dans cette région, on trouve également des cépages venant d’ailleurs, même si les producteurs et les autorités locales ont, ces dernières années, tenté de promouvoir des cépages autochtones et pris des mesures pour rendre la production locale plus compétitive. L’Ombrie vinicole dispose d’un terrain d’environ 16 500 hectares ; on en tire 1 million d’hectolitres de vin dont 20 % peuvent s’honorer d’une appellation (2 DOCG, 11 DOC, et 6 IGT).
Premium Drupal Themes by Adaptivethemes