Vins de Sicile (Italie)

Après une modernisation bien ciblée des caves et des installations de production, la Sicile a enfin trouvé sa place parmi les meilleurs terroirs vinicoles.
Le relief de l’île est un facteur important, étant donné la prédominance des collines se transformant en chaînes montagneuses, mais le manque d’eau a entravé le développement de l’agriculture. De plus, il faut signaler la présence de petites îles et d’un volcan : l’Etna.
Après la Seconde Guerre mondiale, un premier pas avait été fait, avec une adaptation des cultures, gardant toutefois intact le patrimoine vinicole local.
À l’heure actuelle, d’autres démarches sont entreprises, notamment le retour vers une culture « en arbrisseau » qui permet de mieux protéger les ceps contre les rafales de vent de mer et l’implacable ensoleillement. Tout cela a été possible grâce aux investissements d’entrepreneurs viticoles venant d’autres régions d’Italie, apportant des capitaux et des idées neuves, mais aussi un savoir-faire déjà consolidé dans d’autres vignobles. Ils ont apporté également des cépages internationaux qui ont adouci les vins siciliens, lesquels possédaient déjà une bonne tenue et une certaine qualité.
Ces nouvelles tendances ont valu l’attribution de 7 IGT récompensant des vins modernes mais façonnés par le climat et le terroir insulaires. On a surtout mis en valeur des cépages tels que le nero d’Avola, le nerello mascalese et mantellato, le frappato et le pigantello, en monocépage ou associés au cabernet sauvignon, au merlot et à la syrah et même à la mondeuse qui ont trouvé en Sicile un climat favorable et qui se sont immédiatement adaptés.
Pour ce qui des blancs, on a utilisé surtout l’inzolia, le cataratto, le grillo et le carricante, en association également avec le chardonnay, le sauvignon et le müller thurgau.
Les DOC sont au nombre de 19 et, hormis quelques cas (comme le vin de Marsala), ils viennent toujours de petits terroirs, très découpés. Au total sont produits 7 millions d’hectolitres de vin dont 163 481 hectolitres seulement avec une appellation, pour une surface de vignobles de 130 000 hectares environ.
C’est en Sicile, enfin, que l’on produit l’un des meilleurs vins que l’on puisse associer avec du chocolat, l’Ala (Antico Liquorvino Amarascato).
Premium Drupal Themes by Adaptivethemes