Vins de Toscane (Italie)

Il est évident que la Toscane est l’une des terres les plus propices à la culture de la vigne et que la vigne y est cultivée depuis plusieurs siècles. Déjà les Étrusques, lorsqu’ils habitaient cette région au centre de la péninsule Italienne, pratiquaient cette culture, comme le prouvent un certain nombre de vestiges rudimentaires d’outils. Bien entendu, cette activité se poursuivit avec la colonisation romaine. On le sait, c’est à ces deux civilisations que nous devons le développement vinicole de la Toscane.
Au cours des siècles, les changements ont été nombreux, bien entendu, mais le paysage servant d’écrin aux vignobles n’a pas beaucoup évolué.
La Toscane est effectivement un pays de rêve et tous ceux qui s’y rendent y laissent un peu de leur coeur, fascinés par ses douces collines, ornées de splendides fermes, de tours impressionnantes ainsi que de magnifiques demeures entourées d’immenses cyprès.
C’est la raison pour laquelle, au-delà de la tradition séculaire, de nombreux Allemands, Suisses et Américains ont décidé d’investir dans la terre toscane. C’est par ailleurs dans cette région que l’on trouve la plus forte proportion de vins DOCG et DOC et que les cépages internationaux ont donné les résultats les plus intéressants.
On trouve ici non seulement le grand sangiovese mais aussi toute une série de « supertoscans » qui ont permis, ces dernières années, à la Toscane d’acquérir un grand prestige à l’étranger également.
Le vignoble toscan s’étend sur un terrain très vaste de 65 000 hectares. Il produit 2,7 millions d’hectolitres de vin dont plus de la moitié (1 343 637) ont une appellation : on ne compte pas moins de 33 DOC, auxquels s’ajoutent 6 DOCG, et 5 IGT (vins dotés d’une indication géographique typique).
Premium Drupal Themes by Adaptivethemes